Editorial

Comme vous le savez, ce début d’année 2017 fut le théâtre de nombreux chamboulements au sein de notre commune et plus particulièrement au sein du conseil municipal.

Le projet éolien beaucoup trop proche de nos habitations (à moins de 530 mètres) contre lequel huit conseillers s’opposaient et s’opposent toujours malgré l’approbation du Préfet, a révélé une fracture qui émergeait depuis quelques mois.

Deux raisons nous ont poussés à ne pas voter le budget :

la première était de protester contre l’élaboration du budget qui n’a pas fait l’objet de débats lors de la commission des finances pour la partie investissement,

la seconde était de dénoncer un manque de cohésion au sein de l’équipe municipale.

En aucun cas, nous ne voulions pas voter un budget excédentaire.

Par un manque de communication et de transparence au sein même du conseil, il en résulte la démission du maire et de 6 conseillers. Pris au dépourvu par une telle décision, nous avons décidé de rester, bien que nous avions envisagé d’arrêter nos mandats d’élu afin d’assurer une continuité dans la gestion de la commune.

Nous voulons poursuivre, finaliser les projets en cours dans l’intérêt des chapelois tels que la construction d’un bloc vestiaires, l’aménagement du site du Pré et l’agrandissement de l’école Aimé Césaire mené par la CCPA.

Nous continuerons à avancer en prenant nos responsabilités.

Les conseillers municipaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous le savez, ce début d’année 2017 fut le théâtre de nombreux chamboulements au sein de notre commune et plus particulièrement au sein du conseil municipal.

 

Le projet éolien beaucoup trop proche de nos habitations (à moins de 530 mètres) contre lequel huit conseillers s’opposaient et s’opposent toujours malgré l’approbation du Préfet, a révélé une fracture qui émergeait depuis quelques mois.

 

Deux raisons nous ont poussés à ne pas voter le budget :

 

P la première était de protester contre l’élaboration du budget qui n’a pas fait l’objet de débats lors de la commission des finances pour la partie investissement,

P la seconde était de dénoncer un manque de cohésion au sein de l’équipe municipale.

 

En aucun cas, nous ne voulions pas voter un budget excédentaire.

 

Par un manque de communication et de transparence au sein même du conseil, il en résulte la démission du maire et de 6 conseillers. Pris au dépourvu par une telle décision, nous avons décidé de rester, bien que nous avions envisagé d’arrêter nos mandats d’élu afin d’assurer une continuité dans la gestion de la commune.

 

Nous voulons poursuivre, finaliser les projets en cours dans l’intérêt des chapelois tels que la construction d’un bloc vestiaires, l’aménagement du site du Pré et l’agrandissement de l’école Aimé Césaire mené par la CCPA.

 

Nous continuerons à avancer en prenant nos responsabilités.

 

Les conseillers municipaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous le savez, ce début d’année 2017 fut le théâtre de nombreux chamboulements au sein de notre commune et plus particulièrement au sein du conseil municipal.

 

Le projet éolien beaucoup trop proche de nos habitations (à moins de 530 mètres) contre lequel huit conseillers s’opposaient et s’opposent toujours malgré l’approbation du Préfet, a révélé une fracture qui émergeait depuis quelques mois.

 

Deux raisons nous ont poussés à ne pas voter le budget :

 

P la première était de protester contre l’élaboration du budget qui n’a pas fait l’objet de débats lors de la commission des finances pour la partie investissement,

P la seconde était de dénoncer un manque de cohésion au sein de l’équipe municipale.

 

En aucun cas, nous ne voulions pas voter un budget excédentaire.

 

Par un manque de communication et de transparence au sein même du conseil, il en résulte la démission du maire et de 6 conseillers. Pris au dépourvu par une telle décision, nous avons décidé de rester, bien que nous avions envisagé d’arrêter nos mandats d’élu afin d’assurer une continuité dans la gestion de la commune.

 

Nous voulons poursuivre, finaliser les projets en cours dans l’intérêt des chapelois tels que la construction d’un bloc vestiaires, l’aménagement du site du Pré et l’agrandissement de l’école Aimé Césaire mené par la CCPA.

 

Nous continuerons à avancer en prenant nos responsabilités.

 

Les conseillers municipaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous le savez, ce début d’année 2017 fut le théâtre de nombreux chamboulements au sein de notre commune et plus particulièrement au sein du conseil municipal.

 

Le projet éolien beaucoup trop proche de nos habitations (à moins de 530 mètres) contre lequel huit conseillers s’opposaient et s’opposent toujours malgré l’approbation du Préfet, a révélé une fracture qui émergeait depuis quelques mois.

 

Deux raisons nous ont poussés à ne pas voter le budget :

 

P la première était de protester contre l’élaboration du budget qui n’a pas fait l’objet de débats lors de la commission des finances pour la partie investissement,

P la seconde était de dénoncer un manque de cohésion au sein de l’équipe municipale.

 

En aucun cas, nous ne voulions pas voter un budget excédentaire.

 

Par un manque de communication et de transparence au sein même du conseil, il en résulte la démission du maire et de 6 conseillers. Pris au dépourvu par une telle décision, nous avons décidé de rester, bien que nous avions envisagé d’arrêter nos mandats d’élu afin d’assurer une continuité dans la gestion de la commune.

 

Nous voulons poursuivre, finaliser les projets en cours dans l’intérêt des chapelois tels que la construction d’un bloc vestiaires, l’aménagement du site du Pré et l’agrandissement de l’école Aimé Césaire mené par la CCPA.

 

Nous continuerons à avancer en prenant nos responsabilités.

 

Les conseillers municipaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous le savez, ce début d’année 2017 fut le théâtre de nombreux chamboulements au sein de notre commune et plus particulièrement au sein du conseil municipal.

 

Le projet éolien beaucoup trop proche de nos habitations (à moins de 530 mètres) contre lequel huit conseillers s’opposaient et s’opposent toujours malgré l’approbation du Préfet, a révélé une fracture qui émergeait depuis quelques mois.

 

Deux raisons nous ont poussés à ne pas voter le budget :

 

P la première était de protester contre l’élaboration du budget qui n’a pas fait l’objet de débats lors de la commission des finances pour la partie investissement,

P la seconde était de dénoncer un manque de cohésion au sein de l’équipe municipale.

 

En aucun cas, nous ne voulions pas voter un budget excédentaire.

 

Par un manque de communication et de transparence au sein même du conseil, il en résulte la démission du maire et de 6 conseillers. Pris au dépourvu par une telle décision, nous avons décidé de rester, bien que nous avions envisagé d’arrêter nos mandats d’élu afin d’assurer une continuité dans la gestion de la commune.

 

Nous voulons poursuivre, finaliser les projets en cours dans l’intérêt des chapelois tels que la construction d’un bloc vestiaires, l’aménagement du site du Pré et l’agrandissement de l’école Aimé Césaire mené par la CCPA.

 

Nous continuerons à avancer en prenant nos responsabilités.

 

Les conseillers municipaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Maire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Maire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Maire